Maison Ernest : Années 20

Années 20

Les cabarets et les bourgeoises parisiennes, désirant s’encanailler avec des talons hauts - voire trop hauts et indécents pour l’époque - , se passent le mot : les commandes spéciales sont telles qu’Ernest décide de créer sa ligne de souliers à talons hauts : ERNEST CHAUSSEUR devient une marque, et ses produits sont érigés au statut d’objets de fantasme.